dimanche 24 juin 2018

Feu! Chatterton



J’aime ta peau dorée
Toi qui me donnait tout
Et ta main délivrée
J'aimais la peau dorée
Mais maintenant je pleure, ton nom
Et maintenant je pleure, ton nom

Un oiseau chante je ne sais où
C'est, je crois, ton âme qui veille
Les mois ont passés les saisons
Mais moi je suis resté le même
Qui aime, qui attend, que revienne le printemps
Qui aime, qui attend, de reconnaître un jour le printemps

Nous ne nous reverrons plus, sur Terre
Dit le poème, le passé vient plus vite qu'on pense
La, la, la, la, la, la

A genoux j’implore le ciel et mer
Et ce brin de bruyère
Seul souvenir pour récompense

Quel est cet endroit où dans l'ombre
Les démons et les anges se mélangent
Ah je te rejoins dans cette brume épaisse
Que le tabac, le benjoin, obscurcissent
Alors je pleure, ton nom
Oui je pleure, ton nom

Un oiseau chante je ne sais où
C'est, je crois, ton âme qui veille
Les mois, comme toujours ont passées les saisons
Mais moi je suis resté le même
Qui attend, que revienne le printemps
Qui aime, qui espère, connaître la fin de l'hiver

Nous ne nous reverrons plus, sur Terre
Dit le poème, le passé vient plus vite qu'on pense
La, la, la, la, la, la

A genoux j’implore le ciel et mer
Et ce brin de bruyère
Seul souvenir pour récompense
Ouais comme Apollinaire
Un souvenir pour récompense

Nous regagnerons la confiance
Nous regagnerons la confiance
Comme une terre ferme
Comme une terre ferme
A jamais

Nous regagnerons la confiance
Nous regagnerons la confiance
Comme une terre ferme
Comme une terre ferme
A jamais
De l'autre côté
De l'autre côté de la mer

A jamais

Il me reste plus rien de toi
Tu sais, ton absence m'appartient
On s'est laissé à l’orée de ce bois
C'est un joli jardin je crois
C'est un joli jardin je crois
C'est un joli jardin que l’orée de ce bois
L’orée de ce bois …
Où l'on s'est laissé 

Nous ne nous verrons plus
Nous ne nous verrons plus
Nous ne nous verrons plus

Nous ne nous verrons plus
Que de l’autre côté de la mer
A jamais

Nous ne nous verrons plus
Nous ne nous verrons plus
Nous ne nous verrons plus
Nous ne nous verrons plus
Que de l’autre côté de la mer
A jamais

Il me reste plus rien de toi
Tu sais, ton absence m'appartient
On s'est laissé à l’orée de ce bois

On s'est laissé … là.


Un coup de foudre pour cet album ♥♥♥
L'oiseleur de Feu! Chatterton
A l'été, à l'amour, à la musique et à la poésie !
Laissez vous enivrés  !
 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire