dimanche 17 mai 2009

Une vie de détails


A croire que j'aime pleurer cette après midi je me suis fait une séance DVD !



Je commence à avoir un DVDthèque remplie des films que j'aime et dans ceux-ci il y a :



Sur la route de Madison avec Meryl Streep et Clint Eastwood.



Ce film date déjà de 1995. J'ai dû le voir largement 5 fois si ce n'est plus et selon comme je me sens dans ma vie j'utilise un kleenex ou alors la boîte...



Il y a des scènes qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire comme celle ou Robert se trouvant dans sa voiture devant le véhicule de Francesca et de son mari lui passe un message en accrochant la chaîne qu'elle lui a offerte et ou le feu passant au vert il attends ... quelle force quelle beauté.... et cette pluie ou se mèlent les larmes et cette sensation de passer à côté de quelque chose de grand ...



Et puis cette ferme dans l'Iowa et ces ponts couverts et tous ce que l'on aurait aimé avoir le courage de faire ....



Et la vie de détails de Fransesca reprenant le fil jusqu'à sa mort ou ses enfants à travers un journal intime et ses dernières volontés vont la découvrir enfin dans son entier dans sa part d'ombre qui était aussi lumière. Aves ces fameux 4 jours qui l'ont modelés qui l'ont enrichis mais aussi affaiblis.



Ils vont alors encore plus l'aimer mesurant le renoncement qu'elle s'est infligée. Et tout ça va alors leur ouvrir les yeux sur leurs vies.



Une histoire d'amour belle à en pleurer ...



4 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai pleuré devant celui-là !!!
    Bouhouuuhouuu !!!! C'est triste et beau et dérangeant à la fois... car tout de même, il y a cette infidélité...

    Mais la beauté de l'histoire prend le dessus !

    RépondreSupprimer
  2. une histoire comme on aimerait en vivre au moins une fois dans sa vie mais qu'est ce que ça doit être difficile à gérer. J'ai aussi le DVD et j'ai aussi pleuré.

    Cristal

    RépondreSupprimer
  3. J'ai parlé moi aussi sur mon blog des pleurs irrépressibles versés devant le beau film de Clint. A chaque fois, je me fais avoir. Aaaah, Meryl qui met la main sur la poignée de la voiture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui un film terriblement romantique sur les chemins de vie que l'on prends et ceux que l'on laisse. Aux besoins irrépressibles que laissent les beaux souvenirs dans l'esprit des amoureux désunis...
      J'irais lire ton billet !
      Bises

      Supprimer