mardi 20 décembre 2016

Cher Père Noël !



Oh Oh Oh ! 

Noël arrive à grands pas et avec peut-être un peu de neige !

Des Wish List de Noël apparaissent dans le ciel de la blogosphère 
et j'ai bien envie de me prêter à ce jeu.

Souvenirs de mon enfance quand je réalisais des listes à rallonge 
de tous les jouets qui me faisaient envie.

Alors voici ce que j'aimerais dans ma bibliothèque ♥

Un livre

parmi les 561 de ma liste pense-bête constituée chez BABELIO 


et parmi les idées de mes Aminautes de la Blogosphère !

Le coffret de la Pentologie "Le poids des secrets" de Aki Shimazaki
me tente énormément beaucoup  ♥
(quoi il y a 5 livres dans ce coffret ???.... Ah oui ;-)


ou un livre jeunesse soit celui de Marie-Sabine Roger 

Ou alors celui de Marie-Aude Murail 
dont les défricheurs, Noukette et Jérôme
nous en ont dit des merveilles ♥ dans leur bilan 2016 des Pépites Jeunesse !


Une BD

J'aimerais beaucoup avoir chez moi  car on me l'avait gentiment prêtée et que j'ai profondément aimé cette BD qui est d'ailleurs plus un roman graphique !

HABIBI

 

Et puis il y a le nouveau tome de  la série :

 De Cape et de Crocs - Acte 12
  " Si ce n'est toi "

Avec panache, humour, subtilité, émotion et beauté, la folle histoire de De cape et de crocs boucle sa boucle avec ce second volet du diptyque consacré au plus célèbre lapin de toute la BD : le dénommé Eusèbe.

Capturé par les malandrins de la Cour des miracles, Eusèbe est conduit à leur terrible chef qui n'est autre que son frère, Fulgence. Ce lapin malhonnête et violent fomente avec Fagotin, le singe assassin, un abominable forfait. Pris entre duels, trahisons, spectacles et intrigues de cour, Eusèbe parviendra-t-il à ramener Fulgence dans le droit chemin ? A moins que ce jumeau malfaisant ne l'entraine à son tour sur la voie du crime !

Ou alors une BD d'Emmanuel Lepage

sa dernière par exemple :

Les voyages d'Ulysse   


Un très beau livre 

Si mon père Noël est riche je prendrais un livre de la collection 

Citadelles et Mazenod 

J'hésite j'hésite....

entre    

 
 ou


  

Ils sont si beaux tous ces livres !

Mais si le Père Noël est moins riche ou/et s'il considère que je n'ai pas été si sage que ça,

il pourrait me déposer au pied du sapin le dernier livre de Stéphanie Ledoux 

Rencontres autour du Monde 



 Je suis fan de son talent et de ses carnets de voyage.
J'espère pouvoir un jour la rencontrer en vrai !

J'ai lors de mes vacances en Corse pu voir ses dessins en grands formats 
C'était au Parc Galéa ♥♥♥

@Didi Parc Galéa Corse 2016

@Didi Corse 2016

@Didi Corse 2016

Et puis un livre avec des croquis des Carnets d'Izys 

J'aime sa poésie dans ses dessins et son inventivité et son talent ♥

Son BLOG 

J'aime ce lien entre poésie et ses dessins lors d'un de ces derniers ateliers
une future publication commune peut-être entre vous la poète et l'artiste peintre ??? 
 
Une jolie mise en dessins d'un joli texte poétique




Merci cher Père-Noël de m'avoir lu,



 mais rassure toi, rien que de t'avoir écrit cette lettre ici,
 m'a comblée de joie !

Et puis cette année 2016 j'ai été déjà très gâtée 
par une foule de Pères et Mères Noël 
de la blogosphère et du net et même dans la vraie vie
et je les remercie tous ! 

Je vous remercie tous très sincèrement ♥

 

mercredi 14 décembre 2016

Le goût des pépins de pomme de Katharina Hagena

A la mort de Bertha, ses trois filles, Inga, Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l'Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu'elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n'envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu'elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l'entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l'histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes
Katharina Hagena nous livre ici un grand roman sur le thème du souvenir et de l'oubli.

Katharina Hagena est née en 1967. Spécialiste de l’œuvre de Joyce, elle a enseigné la littérature anglaise et allemande au Trinity College à Dublin et à l'université de Hamburg où elle vit toujours.
Mon avis : 

Bertha a fini sa vie en totale confusion ... et bien moi aussi à la fin de ce livre.

Prêt de mon ami Tof, merci, merci, cette lecture m'a laissée dubitative, j'en suis un peu ennuyée de n'avoir pas super aimé ...

Sans avoir détesté non plus ce goût des pépins de pomme, cette lecture me laisse un goût d'inachevé.

J'ai eu beaucoup de mal lors de cette lecture à situer les personnages entre eux. L'auteur nous trimballe de l'un à l'autre de manière sporadique et sans aller jusqu'au bout de leurs morceaux de pomme... enfin de leur d'histoire... 

Les allers retours, passé / présent se font sans crier gare, c'est très inconfortable.

Alors oui, ça m'a agacé. A un moment, j'ai d'ailleurs pris une feuille pour recadrer les prénoms des personnages et leurs liens. Surtout des femmes qui peuplent ou ont peuplé cette maison et surtout ce jardin : Bertha, Anna, Inga, Mira, Rosemarie, Christa, Iris ...

D'ailleurs cette maison et ce jardin sont les éléments centraux par rapport aux personnages de ce livre. 

Les descriptions de ceux-ci sont agréables et surtout  celle du jardin au cours des différentes saisons.

" Bertha avait des courgettes au jardin, elle se plaisait à y introduire des plantes qu'elle ne connaissait pas et était fascinée par la vitesse à laquelle poussaient ces dernières. En revanche elle ne savait que faire de ces légumes énormes. Ils se défaisaient complètement à la cuisson, et, consommés crus, ils n'avaient aucun goût. Elle les laissait croître et croître jusqu'au moment où, à la fin de l'été, cette partie du jardin ressemblait à un ancien champs de bataille que des géants, après s'y être affrontés, auraient abandonné en laissant sur place leurs massues pansues. " 

Mais si la mémoire sait nous jouer des tours, l'auteur a rendu ma lecture floue et ma compréhension difficile ... 

" Les gens devenaient-ils oublieux lorsqu'ils avaient quelque chose à oublier ? L'oubli ne tenait-il qu'à l'incapacité de retenir les choses ? Peut-être que les vieilles gens n'oubliaient rien mais se refusaient simplement à retenir ceci ou cela. A partir d'une certaine quantité de souvenirs, chacun devait finir par en être saturé. L'oubli n'était donc lui-même qu'une forme de souvenir. Si l'on n'oubliait rien, on ne pourrait pas non plus se souvenir de quoi que ce soit. Les souvenirs sont des îles qui flottent dans l'océan de l'oubli." P 102


Reste également cette belle couverture alléchante, une gravure coloriée de Friedrich Guimpel, mais je vais rendre cet exemplaire à son propriétaire ;-) 


Une lecture au goût des pépins de pomme
 à la saveur délayée dans trop de souvenirs confus, 
une nébuleuse de pépins...

A vous de voir si vous voulez le goûter !





" La mémoire ne nous servirait à rien si elle fût rigoureusement fidèle. " 

Paul Valéry 


mercredi 7 décembre 2016

L'apothicaire Henri Loevenbruck



"Il vécut à Paris en l'an 1313 un homme qui allait du nom d'Andreas Saint-Loup, mais que d'aucuns appelaient l'Apothicaire, car il était le plus illustre et le plus mystérieux des préparateurs de potions, onguents, drogues et remèdes..."
Un matin de janvier, cet homme découvre dans sa boutique une pièce qu'il avait oubliée... Il comprend alors que jadis vivait ici une personne qui a soudainement disparu de toutes les mémoires.
L'Apothicaire, poursuivi par d'obscurs ennemis, accusé d'hérésie par le roi Philippe le Bel et l'Inquisiteur de France, décide de partir jusqu'au mont Sinaï.

Entre conte philosophique et suspense ésotérique, L'Apothicaire est une plongée vertigineuse dans les mystères du Moyen Age et les tréfonds de l'âme humaine.

Mon avis :

Ollalalalala ce livre était resté bien trop longtemps dans ma PAL et je le gardais sagement et enfin je l'ai lu et je n'ai pas regretté un seul instant !

Sa venue dans ma bibliothèque date de l'an ... 2011 et ça commence à dater quand même. Je l'avais gagné chez les copines de Book en Stock, Phooka et Dup !  Regardez c'était ICI !

Un super cadeau merci les filles 
et merci les Éditions Flammarion !


Ce livre m'a été dédicacé et j'espère que j'aurais l'occasion de recroiser Henri Loevenbruck pour le remercier et lui faire noter Didi dessus pour une Didicace quoi !


J'espère également me procurer un autre livre de lui qu'il me tarde d'avoir en version poche, j'ai cru comprendre que ce serait en mars 2017 : 


Maintenant je vais vous conter mes impressions de lecture. Cette lecture est un voyage (comme me le souhaitait l'auteur !), un voyage dans le temps et dans l'espace. 

Dans le temps car l'histoire ce situe au 12ème siècle en période moyenâgeuse et même plus loin dans l'histoire. 

Et dans l'espace car on traverse la France sur un des chemins de Saint Jacques de Compostelle mais également en Espagne bien sur mais aussi plus loin en Égypte  ...

Ce voyage je l'ai fait au côté de l'apothicaire j'ai nommé : Andreas de Saint-Loup. Personnage haut en couleur érudit et passionné. Un homme qui place le savoir au cœur de tout, ce qui dénote à l'époque du Moyen-Âge où seules religion et noblesse s'accaparent le pouvoir.

Ce livre est un savant mélange d'ingrédients fameux, délicieux ! Un mille feuilles littéraire à la crème Loevenbruck, miam !

J'ai pensé à ma lecture à différents livres que j'ai aimé : Les piliers de la terre de Ken Follett, Le nom de la Rose d'Umberto Ecco (adaptation vu et revu et rerevu en film), le Da Vinci Code de Dan Brown, mais aussi côté série aux Tudors.

On brasse, on broie, on délaye, Loevenbruck distille aussi dans son histoire des éléments historiques véridiques et de nombreuses citations latines ou Grecques (traduites ;-) ouf) pour mon plus grand plaisir.  

Il nous concocte  un livre comme un très bon Diacode dont notre cher apothicaire use et abuse lors de cette histoire. 

J'ai adoré ce livre, moi qui voulais de l'aventure  j'ai été servie ! 

On parle de conte philosophique sur la 4ème de couverture et vraiment je trouve que cela convient tout à fait à cette histoire. 

L'apothicaire est accompagné de son jeune apprenti Robin et aussi d'Aalis, cette jeune femme rebelle. Ainsi ce sont des véritables quêtes personnelles qui sont menées dans ce livre. 

Le mystère de ce livre dont on dit que sa lecture apporte l'ultime réponse va nous pousser avec les personnages à bien des voyages. 

L'auteur est toujours là pour accompagner son lecteur, il nous interpelle, nous informe, sait savamment nous distiller des informations, nous les traduire aussi ! Il entretient avec nous un dialogue par delà les lignes. 

Je suis enthousiaste et j'ai passé d'excellents moments à la lecture de L'Apothicaire ! 

J'ai appris, j'ai frémi, j'ai découvert, j'ai ri, j'ai pleuré, j'ai aimé, j'ai avancé ... 

Merci Andreas Saint-Loup, merci Maître !
Et merci Monsieur Loevenbruck,
pour ce si Bon Voyage en livres
dans le temps et l'espace,
en quête de l'humanité
 que vous m'avez offert !



" Nous devons les vénérer, mon garçon. Je dis bien les vénérer, car, comme les icônes, les livres doivent être vénérés et non pas adorés. 
On n'adore que Dieu n'est-ce pas ? Les livres comme les icônes sont non seulement catéchétiques et pédagogiques, mais ils sont aussi une trace de l'histoire, tu comprends ? 
Leurs pages renferment l'empreinte du temps auquel ils ont été écrits et cela est très important car s'ils meurent, les écrits eux subsistent. Le livre est un support universel qui unit les hommes dans l'espace et le temps, c'est un navire entre les âmes, une lumière dans l'obscurité."

Pages 548 - 549 Le bibliothécaire au Monastère Sainte Catherine à Robin l'apprenti d'Andreas.

tous les livres sur Babelio.com


Et un Pavé de plus pour le défi Pavé chez Babelio !

dimanche 27 novembre 2016

La première revue d'art DADA sur Paul Klee


Et si l'on écoutait la peinture ? Paul Klee (1879-1940) a créé une œuvre en marge de tous les courants de l'art moderne. Un univers poétique, fait de formes et de signes en apesanteur, où l'on croise des villes colorées et des sorcières biscornues, des chats malicieux et des plantes mystérieuses. Rêvant des choses invisibles, Klee nous révèle les battements de cœur du monde. SOURCE BABELIO

Mon avis :

Revue lu dans le cadre d'une masse critique Jeunesse chez Babelio, merci merci 

Merci aussi à la Revue Dada 



Encore de l'art après "Le sexe" et un peintre que je connais peu mais que j'avais envie de connaitre mieux.

Paul Klee c'est dans mon esprit un tableau que j'ai en reproduction et que je ne me lasse pas d'admirer. Je l'ai dans ma chambre depuis très longtemps et en arrivant dans ma nouvelle maison c'est lui qui m'a inspiré au niveau des couleurs ! 

J'adore me perdre dans ce tableau les paysages se composent et se décomposent à ma guise.

Saint-Germain près de Tunis Paul Klee 1914

Mais revenons à cette revue.

Celle-ci est destinée à la base aux enfants mais une adulte comme moi peut largement l'apprécier !

Quand je dis "comme moi", je dis curieuse et intéressée par l'art en général. (ainsi je suis sure que ce peut être votre cas)

Cette Revue ce compose de divers chapitres en voici le sommaire :

Ses années de jeunesse ; Vers la couleur ! ; Klee et le Bauhaus ; Le langage des formes ; Le rythme dans le pinceau ! ; Le théâtre de marionnettes de Klee ; Tout Klee en une œuvre 



On a également un ABCD'art et des ateliers artistiques proposés pour des enfants en rapport avec le style de l'artiste. Je les garde en tête pour en faire un. 

La revue se termine par de l'actualité artistique.

Cette revue est très agréable, elle propose une revue d'art sur cet artiste et nous donne des Klee (clés)  pour mieux le comprendre et l'appréhender.


Les reproductions des tableaux sont bien présentées, datées et nommées. On a une bonne explication du travail de l'artiste.

Paul Klee Ad Parnassum 1932


J'ai pour ma part appris des choses sur cet artiste 
et j'ai découvert un peu plus ses œuvres.

Masque= comédien - 1924

Une Revue que je recommande à vous et à vos enfants !


Vous pouvez piochez allégrement dans le catalogue de  la Revue Dada !

Bonne pioche ♥