dimanche 5 mai 2024

Obsolète Sophie Loubière

 


La femme, un produit sans grand avenir ?

2224. Depuis le Grand Effondrement de la civilisation fossile et les crises qui ont suivi, l’humanité s’est adaptée. Économiser les ressources, se protéger du soleil, modifier son habitat, ses besoins, et adhérer au tout-recyclage.

Y compris celui des femmes.

Afin d’enrayer le déclin de la population, toute femme de cinquante ans est retirée de son foyer pour laisser la place à une autre, plus jeune et encore fertile.

L’heure a sonné pour Rachel. Solide et sereine, elle est prête. Mais qu’en est-il de son mari et de ses enfants ? Car personne n’est jamais revenu du Grand Recyclage. Et Rachel sent bien que le Domaine des Hautes-Plaines n’est pas ce lieu de rêve que promet la Gouvernance territoriale aux futures Retirées…

 Mon avis :

L'opération Masse critique Mauvais Genre de Babelio est mon fournisseur officiel de bonne came. 

C'est en effet bien grâce à cette opération et aux éditions Belfond Noir que j'ai pu lire ce roman époustouflant que je n'ai pas lâché une fois commencé.

Attirée par les très bonnes critiques qui commençaient à fleurir sur le site et intriguée aussi par ce recyclage pour les femmes de cinquante ans, me sentant concernée en quelque sorte étant pile (presque 51 ans pffff) dans l'âge ... critique ....

525 pages pour un beau livre broché à la couverture "Pop art" de Marion Tigréat qui au fond n'a pas vraiment de lien avec l'histoire de ce livre. Mais qui accroche bien le regard !

Roman d'anticipation, plus 200 ans au comptoir (au compteur c'est mieux non ? Lol ) de notre bonne vieille terre et Sophie Loubière plante là son décor dans ce monde que l'on ressent tout a fait plausible. L'auteure opère par ce biais un constat sur les dérives de notre société actuelle et c'est très bien fait et documenté.

Réchauffement climatique, catastrophes en tout genres, explosion d'une civilisation ultra consommatrice et terriblement inconsciente de ses impacts néfastes.... 

L'auteur sait parfaitement bien mettre en place ce monde futuriste et le décrire.

L'idée de ce déséquilibre entre les deux sexes avec trop de femmes et pas assez d'hommes, va permettre à l'auteure de placer son grand recyclage nécessaire pour les femmes de 50 ans.

L'un des personnages principaux et une femme justement, Rachel, on va la suivre tout au long de l'histoire depuis son départ programmé jusqu'à la fin ...Fin dont je vous laisserai la découverte.

Le livre est composé en quelque sorte de deux processus narratifs : On a Rachel qui se raconte, dans des chapitres numérotés et écrit en italique et on a tous les personnages du livre avec un narrateur omniscient, chapitres non numérotés.

Les hommes sont bien présents dans ce livre, ceux qui perdent leurs femmes dans ce grand recyclage. 

Il y a Keen, l'archéologue le mari de Rachel et John le technicien réparateur mari d'Hasna.

A l'intérieur de ce roman d'anticipation aux allures de contes à la "Barjavel", l'auteure place une enquête au cœur de son livre. Un drame est survenu dans cette communauté paisible où la violence n'existe pas et où toutes les émotions sont contrôlées par les BHM (bracelet modérateur d'humeur) individuels.

Keen et John sont désormais bien seuls et ils vont avoir à coeur de résoudre l'énigme de ce drame. (Je ne vous raconte pas tout c'est bien de découvrir). 

Et ce grand recyclage, Sophie Loubière nous le fait vivre de l'intérieur avec ces femmes mais également auprès de ceux qui restent  : maris, conjoints, pères, enfants, amis.

Ce grand recyclage résonne comme une purge. Ce qui est décrit par La gouvernance comme formidable l'est-il vraiment ?

Quel sort est réservé à ces femmes, ces amantes, ces mères qui ne sont pas si obsolètes ...

Quant à vous, n'hésitez pas ! 

N'ayez pas peur la gouvernance territoriale gère tout !

Rejoignez ce futur pas si éloigné que ça,  empruntez la navette du grand recyclage et accompagnez Keen et John dans leur quête de réponses

Une lecture que j'ai vraiment appréciée pour sa grande richesse et son originalité

Une belle découverte de cette auteure qui n'est pas partie pour le grand recyclage et continuera je l'espère à nous raconter de belles et intéressantes histoires. 

Merci encore à Babelio et au Éditions Belfond Noir 

et bien sur à Sophie Loubière pour cette lecture 5 étoiles !


tous les livres sur Babelio.com

6 commentaires:

  1. Un roman d'ores et déjà inscrit sur ma liste à lire : tu confirmes mon envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sandrine,
      Oui super je te souhaite le même plaisir de lecture que celui que j'ai eu
      Merci de ton commentaire ici.

      Supprimer
  2. Je comprends ton engouement mais je me rends compte que je n'aime vraiment vraiment pas les romans d'anticipation... ça m'effraie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Violette,
      ah et bien je comprends aussi ... surtout que celui-ci je le trouve pour certaines choses assez bien vu dans les mauvais chemins que nous empruntons déjà...
      Enfin, je ne suis pas tellement romans d'anticipation mais là j'ai adhéré et aimé.
      Bisous

      Supprimer
  3. Oh mais c'est que ça me plairait bien, tout ça! Tu en parles sans tout dire, très bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Keisha,
      Ce livre m'a beaucoup plu et oui je ne dis pas tout ;-)
      Bisous et bon WE

      Supprimer