mardi 27 juin 2017

Le mouchoir de la duchesse Voyage au coeur de l'artisanat d'art ... Bérengère Desmettre


Voici un manuel d'esthétique qui ressemble à un carnet de voyage au pays de l'artisanat d'art. Invité à tirer le fil du mouchoir de la duchesse de Chevreuse dans Les Trois mousquetaires, le lecteur y explore plusieurs métiers d'excellence. En compagnie de Rousseau, Andersen ou Mallarmé, il rencontre une vingtaine d'artisans d'art – tourneur sur bois, luthier, tailleur de pierre, éventailliste, parfumeur... - riches d'un savoir-faire complexe issu d'une tradition parfois séculaire. Nanti de la petite histoire cachée dans la grande, l'objet devient porteur de mémoire et d'intelligence, acte de survie parfois ou geste de poésie. Unique, il est une preuve d'audace et de courage à exister encore aujourd'hui.
Très illustré, avec un glossaire et des adresses, ce guide propose un voyage sentimental pour repenser son rapport à l'objet, tout particulièrement à l'objet d'art. Il dispense une philosophie prônant la création, personnelle à chacun, d'un véritable art de vivre. Source Riveneuve Éditions

Mon avis :

Un très joli livre de ceux que je ne peux emmener dans le train de peur de les abîmer.  Ainsi j'ai mis un peu plus de temps pour le lire à mon rythme, celui de mes soirées du mois de juin, c'est à dire au ralenti pour me remettre des journées trépidantes .... 

C'est donc avec un peu de retard que je vous livre mes impressions sur cette lecture. 

Car oui, j'ai de la chance car ce livre m'a été proposé par Babelio lors d'une masse Critique. 


Ce livre propose un voyage au cœur de l''artisanat d'art. C'est plus particulièrement le voyage intime de l'auteure Bérengère Desmetttre qui à travers divers objets nous fait part de son amour pour l'artisanat.  L'auteure a un blog : le voici !

On passe d'un objet à un autre sans réel fil conducteur, peut être un reproche car l'auteure a du mal à lier l'ensemble.

Les objets sont tous biens différents, de part leur provenance et leur utilité.

Bérengère Desmettre leur accorde son attention et nous les fait découvrir par leur concepteur, leur artisan.

Des photos des objets et des rencontres prennent place dans le livre.




Un petit index sentimental en rabat de la couverture est là comme un inventaire à la Prévert.



Les pages sont soyeuses et épaisses. Une belle qualité d'impression. 

J'apprends des mots nouveaux et consulte un glossaire important. 

Je découvre des personnes notamment un taxidermiste qui se nomme Claude Nature ça ne s'invente pas ! 



Je suis les étapes de nombre de réalisation de ces objets artisanaux. 

"Faire un violon, c'est partir d'un morceau de bois et tout faire avec ses mains et quelques instruments jusqu'au bout " Alexandre Svycarsky Prague

Un violon, un corbeau empaillé, un éventail, un cadran solaire, une girouette, une boite à musique, un mouchoir, une bougie, un ruban, une marionnette ...

Des passionnés, des êtres à part qui m'émerveillent.

Il manque sans doute des métiers dans cet ouvrage, mais c'est un voyage personnel de l'auteur, ainsi à chacun de faire le sien...

Merci à l'auteure de m'avoir fait rencontrer ces objets 
et surtout ces hommes et ces femmes 
qui ont de l'Or dans les mains. 

Je les admire autant que les objets qu'ils réalisent. 

Un livre comme un  joli plaidoyer pour l'artisanat d'art. 



Quant à moi je ne manquerais pas de découvrir
 autour de chez moi et ailleurs, grâce entre autres aux adresses dans ce livre,
ces artistes que sont les artisans.



Mon département la Loire à eu la bonne idée de réaliser un petit fascicule sur :


et de réaliser une liste des métiers d'art !




4 commentaires:

  1. Une belle idée que ce livre... tout comme le petit guide de la fin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon meilleur commentateur :-) Merci Swan Li pour ton intérêt.
      Découvrir par soi même des artisans d'art c'est chouette.
      Bonne soirée bises

      Supprimer
  2. whaouhhh! j'adore ce genre de bouquin... que je ne m'offre jamais!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      moi aussi j'adore et en plus on me l'offre ;-)
      Vive Babelio

      Supprimer