samedi 11 février 2017

Battues Antonin Varrene


Les hommes laissèrent les distances se creuser entre eux et commencèrent à marcher d'un pas plus long et rapide.
La pente dans le dos et n'y croyant plus vraiment, ils accéléraient naturellement, distançant Rémi qui continua à s'user les yeux
sur le moindre morceau de terre, la moindre tache de couleur aperçue.
Il pensait à Philippe, roulé dans un tas de feuilles mortes, sur un humus pourrissant, à quelques mètres de lui, peut-être,
et lui revenait le souvenir de l'odeur du sang qui se mélangeait à celle de la prairie fauchée ; la douleur qui le ramenait
à la conscience en des chocs déments ; la folie des secondes, coincé sous la ferraille. Il avait attendu, comme Philippe, peut-être,
un œil fiché au ciel, se demandant si quelqu'un allait lui venir en aide ou s'il allait crever ici.
Antonin Varenne vit en Creuse. Auteur de Trois mille Chevaux vapeur, chez Albin Michel,
de Le mur, le kabyle et le marin et de Fakirs, chez Viviane Hamy, Battues est son sixième roman. Source Éditions Écorce - Collection Territori

Mon avis :

Qu'il est beau ce livre, c'est du très bel ouvrage. On ne peut que féliciter les Éditions Écorce.
Ce beau livre m'a été proposé par l'auteur lui-même lors du dernier Quai du polars à Lyon en 2016. 

Après avoir lu Fakirs et Trois mille chevaux vapeur un de mes coups de cœur de 2016 (ne pas hésiter à cliquer pour mes avis de lecture), je comptais me procurer à la base "Le mur, le Kabyle et le marin". Et puis, finalement c'est Battues qui est arrivé dans ma PAL. 

Antonin Varenne a su me séduire en me proposant ce très beau livre à la couverture splendide et en me le vendant comme une histoire à la Roméo et Juliette version terroir.

@Didi QDP 2016

Face à cet auteur particulièrement charmant la tentation ne dura pas longtemps et je me faisais dédicacer : Battues !




 
 Et j'ai vraiment bien fait de succomber à cette tentation ! 

Si au départ j'étais un peu perdue dans la chronologie de l'histoire, je me suis très vite attachée à Rémi Parrot le personnage principal de cette histoire. En effet, Antonin Varenne procède par touches successives dans le déroulement des évènements. 

Les débuts de chapitre sont titrés afin de situer chronologiquement les faits.


Le lecteur est mis à contribution pour remettre en ordre tous les éléments, toute la lecture nous oblige à cette gymnastique de l'esprit. Procédé intéressant même si quelques interrogations peuvent toutefois rester en suspens, notamment pour ma part sur l'accident de Rémi qui l'a défiguré. En parlant de petits défauts j'ai eu parfois du mal dans les dialogues à mettre les interlocuteurs derrière leurs mots ....

Dans ce village, le village de R. deux familles les Messenet et les Courbier sont en conflit, le but est identique celui de conquérir des terres, des forêts au mépris de tout !

Ils veulent toutes les terres. Enfin presque, car Rémi résiste avec sa maison sur la Terre Noire cette terre familiale qu'il a conservé coûte que coûte. Rémi est également garde forestier et à ce titre il est également le protecteur des parcs naturels du coin, le gendarme de la Nature.
 
Une femme est au cœur des convoitises, elle est entre ces deux familles et elle est aussi la Juliette de Rémi. Partie longtemps, son retour semble déclencher de multiples problèmes.

" Tout le monde veut quelque chose. La question est de savoir s'il n'y a que ça qui compte, où s'il y a quelque chose de plus qui vaut le coup. Thierry Courbier et mon frère ont toujours été comme ça. Des types dont les intérêts étaient tout. Les sentiments, comme vous dites, chez des types comme eux, ce sont des besoins. Des types propres sur eux, respectables ou respectés, en manque et prêts à tout. Rémi, c'est l'inverse. Il a toujours été comme ça, mais depuis qu'il a sa gueule de monstre, c'est presque plus vrai encore. Il est aussi sociable qu'une bestiole enragée, mais il ne connaît pas l'égoïsme. Avec sa tête, il a fallu qu'il s'en débarrasse. (Michèle Messenet)
- C'est un compliment impressionnant.
 - Je ne dis pas qu'il n'a aucun besoin. Seulement qu'il ne calcule pas son intérêt avant celui des autres, et que d'avoir pour ami un type comme lui était une vraie chance. "
 

La disparition  de Philippe Mazenas un ami de Rémi va alors semer le trouble et pointer les problèmes dans ce milieu rural. Juste avant sa disparition, Philippe, a semble-t-il déterré un dossier plus que brûlant ...

Les Courbier, les Messenet, Philippe et Jean les amis de Rémi Parrot, Michèle Messenet la femme au cœur de bien des choses, le monde paysan, Verbaten et Marsault les policiers , Monneix le journaliste, voici pour l'essentiel des personnages. 

Et la nature, les forêts, les rivières et les lacs, la ville de R. pour les décors.  

L'histoire est prenante, les descriptions de la nature sont comme toujours superbes avec Antonin Varenne et les scènes de battues, de recherche et aussi de fusillades et de bastons sont très bien rendues. On se croirait par moment dans un western !

Une bien belle histoire, une histoire rude et violente.
Une histoire au cœur d'une nature objet de convoitises diverses. 
Un monde rural très écorché par l'auteur
un monde qui oublie d'aimer cette terre qui la nourrit.
Et une histoire d'amour aussi,
 Antonin Varenne ne m'avait pas menti
Merci à lui et à bientôt !


tous les livres sur Babelio.com

12 commentaires:

  1. Je ne connais pas cet éditeur mais j'ai découvert la plume de Antonin Varenne dans une novella et j'avais beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Noukette,
      cet éditeur est assez récent 2015 je crois...
      Pour la plume d'Antonin Varenne j'aime beaucoup et ce rapport à la nature et au milieu rural est très intéressant.
      N'hésite pas à le lire dans un de ses romans.
      Bisous bon dimanche

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Du plus bel effet et la collection Territori nous offre de belles couvertures.
      Bisous

      Supprimer
  3. Un auteur que je ne connais pas du tout ; c'est intrigant cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou
      oui l'intrigue est prenante ;-)
      C'est rugueux et noir. Un bon livre et un auteur que je te recommande.
      Bon dimanche bisous

      Supprimer
  4. Je l'ai découvert avec le même titre que Noukette et son écriture me plait énormément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      alors n'hésite pas à découvrir d'autres livres de cet auteur.
      Bisous

      Supprimer
  5. Fakir, quelle claque ! Tu me tentes avec ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Oui Fakirs était bien mais j'ai encore plus aimé Trois mille chevaux vapeurs et Fakirs.
      Assurément cet auteur me plait !
      Bises

      Supprimer
  6. Ah toi avec tes beaux romans et tes belles dédicaces, quelle chanceuse! :D
    Bisous et bon dimanche Didi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nad,
      un beau roman en effet et un auteur qui m'emballe souvent !
      J'ai la chance de me rendre presque chaque année au quai des polars à Lyon d'ailleurs ça se rapproche c'est dans à peine un mois.
      Je compte ramener des livres et des dédicces.
      Bisous et bon dimanche

      Supprimer