samedi 11 novembre 2017

Tenebra Roma de Donato Carrisi

Rome va plonger dans les ténèbres
pendant 24 heures, toutes les lumières
de la ville vont s'éteindre.

Dès le crépuscule, un tueur de l'ombre se met
à frapper, aucun habitant n'est à l'abri,
même enfermé à double tour. Crime après crime,
le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce.

Marcus, pénitencier qui a le don de déceler
les forces maléfiques, échappe de peu
à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu
lui vouloir une mort si douloureuse ?

Epaulé par Sandra, photographe de scènes
de crime pour la police, il doit trouver
la source du mal avant qu'il ne soit trop tard...



Découvrir cet auteur sur Babelio.com

Mon avis :

Attirée par la couverture du livre avec ce bel ange de pierre et le titre Tenebra Roma, j'ai postulé pour lui lors de la Masse critique Mauvais Genre et j'ai été retenue ! Merci à Babelio et aux Éditions Calmann Levy


Cet auteur je l'ai déjà croisé au QDP de Lyon mais je ne l'ai pas encore lu sachant que je pouvais emprunter son livre "Le chuchoteur" à ma sœur ou mes amies.

Donc, c'est sans avoir lu Donato Carrisi que je me suis lancée. 

Un black-out va avoir lieu à Rome, on arrive au moment de l'annonce de celui-ci par les autorités. La police est sur les dents, on crains les débordements de tout genre, le chaos. Quant au Vatican on tremble, n'est-ce pas la terrible prophétie de Léon X qui se met en marche ?...

De plus un meurtrier semble sévir sur la ville., la brigade de police est sur les nerfs.

Au début de l'histoire on fait connaissance avec Marcus qui est en bien sale posture ... Très sale posture ! 

On va aussi rencontrer Sandra Vega qui est appelée à la rescousse par la police pour reprendre son activité de photographe policière pour aider à la résolution de crimes atroces.

Marcus est un pénitencier :

" Je m'appelle Marcus, se dit-il. Et je souffre d'épistaxis. Le reste des souvenirs suivit comme un flot impossible à arrêter. Je suis prêtre j'appartiens à l'ordre des Pénitenciers qui répond au Tribunal des âmes. Je suis le dernier membre de ma congrégation. Personne ne sait que j'existe, personne ne connaît mon identité. Il répéta ce qui lui avait été enseigné : "Il existe un lieu où le monde de la lumière rencontre celui des ténèbres. C'est là qu'advient chaque chose : dans le terre des ombres,où tout est rare, confus, incertain. Je suis le gardien de cette frontière. Parce-que, parfois, quelque chose réussit à la franchir... Je suis un chasseur de ténèbres. Mon devoir est de les repousser."
Ces deux personnages vont se croiser ( en fait se recroiser) car Marcus à été dépêché par le Vatican pour débusquer un criminel qui a tué au sein même du Vatican.

Dans cette histoire on va essayer de retrouver un enfant kidnappé il y a 9 ans : Tobias Frai 

On va s’immiscer dans les arcanes d'une secte très étrange et effrayante.

On croisera des hommes d'église et de la police qui ne seront loin d'être tout rose .

Il y aura l'apocalypse et on déambulera, ou plutôt, on se cachera dans une Rome totalement dévastée. 

Les pistes sont nombreuses, les morts s'accumulent, le danger rôde et le temps presse... 

Si j'ai été entraînée dans le dédale des rues et souterrains de Rome à la suite de Sandra et Marcus. J'avoue avoir eu du mal à capter les relations entre ces deux là. Oui, il est vrai qu'ils se sont déjà rencontrés dans les précédents tomes ( "Le tribunal des âmes " et "Malefico ")... Je trouve que c'est dommage de lire ce livre avant les autres... Même si on peut le lire indépendamment (oui je l'ai fait) la relation entre ces deux là m'a paru dans ce livre pas assez creusée. Les lecteurs des autres tomes ont-ils eu plus de clés de compréhension ? Il faut le souhaiter ... Dans cet opus nous n'en avons pas vraiment plus hélas.

Ainsi, si j'ai lu sans déplaisir ce livre, j'ai été un peu déçue par cet élément et aussi par une intrigue bien trop alambiquée qui aura fini par m'épuiser et m'embrouiller à trop haut niveau, jugeant le tout pas crédible. Dommage. 

Au final, une lecture sans déplaisir 
(j'ai lu rapidement ce livre, preuve que j'ai tourné les pages pour avancer dans l'histoire) mais avec selon moi des points négatifs qui entachent le tout :

Une relation entre les deux personnages principaux quelque peu éclipsée 
et une résolution bien trop alambiquée qui m'a gâchée la fin du livre
( trop trop embrouillée quel dommage !)

Reste Rome qui devient ici un personnage à part entière 
un personnage que l'on détruit sans remords...
Une idée intéressante et effrayante dans le traitement de cette histoire !

Allumez les bougies, fermez la porte de chez vous 
et attendez le retour de la lumière !

tous les livres sur Babelio.com


4 commentaires:

  1. Un auteur qui m'a déçu parfois, et d'autres fois j'ai adoré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      est-ce le "Chuchoteur" que tu as adoré ?
      Bises

      Supprimer
  2. Déjà que je ne suis pas fan de polar, on ne peut pas dire que tu me donnes envie de me précipiter sur celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      ben oui je sais ce n'est pas mon polar préféré... Après on me chuchote dans l'oreillette du net que son premier semble avoir fédéré les lecteurs !
      Bonne soirée
      Bisous

      Supprimer