mercredi 6 novembre 2013

Le noeud de l'intrigue de Daniel Fattore


Coins de table, bars à histoires, voyages lointains ou intérieurs, sourires et grincement de dents, exercices de styles et encres sympathiques : voici un recueil de nouvelles constitué de mille éléments issus d'un quotidien réel ou rêvé, à moins que ce ne soit le contraire.

Mon avis : 

Souvenez-nous il y a un tout petit peu plus d'un an c'était la fête du livre à Sainté, mon billet ICI et j'ai eu le plaisir de me faire dédicacé "Hors cadre" ce recueil de nouvelles par Daniel Fattore du blog : Fattorius ! 

Il est certes un peu tard... Mais cette lecture s'inscrit dans un de ses défis :

Ces nouvelles sont parfois loufoques, parfois coquasses, parfois truculentes.

On retrouve l'épicurien Daniel dans ces nouvelles et même "ses" nouvelles devrais-je dire !

On note son amour du bon vin ( on trouve sur son blog d'agréables articles à caractères oenologiques, nous présentant de bons millésimes : un exemple ici ).

Il joue avec les mots, il les connaît parfaitement au demeurant (compétiteur orthographique il excelle en dictée !). 

Ses mots se font parfois cabotins, parfois coquins. Il est même poète Daniel, et d'ailleurs sur son blog on découvre souvent le dimanche son amour de la poésie (une poésie au hasard c'est là ). 

Sa nouvelle " Quand pleure l'Arvine " est superbe, peut être parce qu'il y a là tout ce qu'aime Daniel Fattore : la vigne, les mots, la poésie, la vie ! (la nouvelle sur le site de l'auteur)


" On dit en effet que le vin fait des larmes, que l'ivrogne sanglote, que la vigne pleure... Quant à  moi cep d'Arvine perdu parmi tant d'autres qui composent un verdoyant camail à la vallée du Rhône, j'ai une terrible envie de pleurer. "

Merci Daniel, j'ai passé un bon moment de lecture 
comme on s'offre de bonnes coupes de vin, 
pour rire, rêver et s'étourdir ...

Très amicalement blog !

8 commentaires:

  1. Moi qui ne suis pas fan du genre, j'avais bien aimé ces nouvelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Alex,
      oui une lecture pétillante !
      Bises

      Supprimer
  2. Bonjour Didi, merci pour ce billet bienveillant! Je suis heureux d'apprendre que tu as apprécié ta lecture.

    Es-tu passée à la Fête du Livre de Saint-Etienne cette année? En plus de la dictée (qui fut appréciée de tous), j'y ai animé quelques débats, dans la bonne humeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel :-)
      de rien j'ai pris plaisir à cette lecture :-) et on retrouve ton art de vivre dans tes écrits !

      Je suis passée à la fête du livre un peu le samedi où il y avait énormément de monde et le dimanche après midi.
      Dommage de t'avoir manqué et contente pour ta dictée !
      Bonne soirée, bises

      Supprimer
    2. Nous avons donc dû nous côtoyer, en effet: le samedi, j'ai corrigé la dictée, et le dimanche, j'ai enchaîné remise des prix et débats, ce qui m'a un peu éloigné de la Grande librairie de la place de l'Hôtel de ville... Ce n'est que partie remise!

      Supprimer
    3. Bonjour Daniel,
      oui ce n'est que partie remise on essayera de se contacter pour l'année prochaine !
      J'étais en effet essentiellement sous le chapiteau de la Grande Librairie.
      Bises et bon WE !

      Supprimer
  3. Pourquoi pas, si c'est loufoque et léger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Jérôme,
      oui une lecture frivole et légère légèrement décalée parfois.
      Bises

      Supprimer