mardi 13 mars 2012

Printemps des poètes : Bestiaire du coquillage Claude Roy

Bestiaire du coquillage

Photo Didi 2011

"Si tu trouves sur la plage
un très joli coquillage
compose le numéro
OCÉAN O.O

et l'oreille à l'appareil 
la mer te racontera 
dans sa langues des merveilles
que papa te traduira"


Claude Roy


Collection Didi 2011

12 commentaires:

  1. j'ecoute encore les coquillages..gros bisou Didi♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi mais chut ;-)
      Bisous et bonne soirée

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Pour la deuxième, on dirait un fond marin ! j'aime les coquillages, c'est mon activité de l'été, je les ramasse tous les matins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Syl. moi aussi j'adore les coquillages et aussi les galets et les petits cailloux ;-)
      Mais peut être que tu les ramasses pour les manger ?
      Je vais casser le mythe mais la deuxième photo le fond est une table en plastique d'extérieure ;O)
      Bisous et bonne soirée

      Supprimer
  3. Ce poème là, je l'avais mis sur mon blog, je le trouve délicieux. Très belles photos, surtout la première.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aifelle ;-)
      Comme le thème du printemps des poètes est l'enfance je ressors tous les poèmes qui me reviennent en mémoire de mon enfance, celui là j'avoue je ne me souvenais plus qu'il était de Claude Roy.
      Bisous Aifelle et merci pour tes visites chez moi et chez toi !

      Supprimer
  4. Il faut que je le retienne pour l'apprendre un peu plus tard à ma petite fille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mango, oui un petit poème enfantin qui je suis sure te restera en tête pour le transmettre à ta petite fille.
      Bisous

      Supprimer
  5. Claude Roy, un homme tour à tour léger, profond, philosophe, humaniste, amoureux de la nature ... Je l'aime bien dans sa simplicité apparente. Ceci dit, tu sais ce qu'on entend pour de vrai en collant son oreille sur une conque ? La merveille de la circulation sanguine ! Qui a trouvé son origine au fond des mers ... Quel vertige !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lily un homme que je connais si peu finalement mais que je vais essayer de découvrir plus en avant.
      Moi je pense que l'on entend le souffle de l'océan c'est tellement plus joli ainsi ;-) tu ne trouves pas ?
      Bisous chère Lily voilà un poème à transmettre à Gaïa :-)

      Supprimer
  6. la chasse aux coquillages.....
    ça sent bon les vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes ! Même si cette année je devrais attendre les grandes vacances car il y a bien Paris plage mais je doute qu'ils aient mis des coquillages et des crustacés ...
      Bisous mon a-mie :-)

      Supprimer