samedi 21 mars 2020

Célestopol d'Emmanuel Chastellière


Célestopol, cité lunaire de l’empire de Russie, est la ville de toutes les magnificences et de toutes les démesures. Dominée par un duc lui-même extravagant, mégalomane et ambitieux, elle représente, face à une Terre en pleine décadence, le renouveau des arts et la pointe du progrès technologique. On y suit des habitants en quête d’émancipation, rebelles, insoumis – à l’image de la métropole –, qui portent en eux des colères intimes et des fêlures profondes. Dans ce volume de fantasy d’influence steampunk, l’auteur nous livre un hommage décalé et ambitieux au romantisme slave. Source Editions Libretto 



et surtout, surtout le Mois de Emmanuel Chastellière sur BOOKENSTOCK 
le blog de mes vieilles amies copinautes  : j'ai nommé Dup et Phooka !


Book en Stock


Oui c'est grâce aux filles de Bookenstock que j'ai obtenu ce livre dans le cadre du Mois de l'auteur, pour le mois de Mars 2020.

Je tenais donc dans un premier temps remercier mes amies et l'auteur pour l'envoi de ce beau livre, très sympathiquement dédicacé et non Didicacé (mais ça fait rien :-) 

De plus l'auteur dans son extrême gentillesse m'a envoyé et dédicacé un autre de ces livres : "Poussière fantôme "Des milliards de mercis je vous dois !


Visiter le blog des copinautes est souvent pour moi l'occasion de m'aventurer vers des lectures différentes pour moi, plus tournées vers l'imaginaire. Genre que j'apprécie mais vers lequel je ne vais pas forcément souvent... 

Alors merci de m'avoir permis de m'aventurer sur Célestopol et quel voyage j'ai pu faire, waouh !!!! 

Un univers riche c'est déployé sous mes yeux, oui Emmanuel Chastellière à le don assurément de dresser un univers très photogénique. 

Oui des images naissent lors de notre lecture. Pour ma part, les mots de l'auteur ont fait apparaître des images de dessins animés, de bandes dessinés mais également de films ! 

Ce recueil de 15 nouvelles aux titres évocateurs et poétiques aborde les vies des habitants de Célestopol, cité lunaire en pleine expansion. Des habitants de chairs et de sang mais aussi des automates faits de rouages et de mécanismes. Des femmes, des hommes et des automates mais également des animaux et des bêtes semi hommes et des hommes semi bêtes.

Tous ont des destins  plus ou moins sympathiques... Et l'humanité n'est pas toujours là où on penserait la trouver... 

J'ai corné un nombre important de pages ( et oui trop pour devoir mettre des marque pages à chaque citation...).

Chaque personnages décrit par Emmanuel Chastellière nous touchent, nous intriguent, nous émeuvent, nous révoltent, nous effraient...

Ai-je des préférences ? Oui mais je préfère vous laisser faire leur connaissance et les découvrir. 

Ce recueil de nouvelles est comme une boite de chocolat dans laquelle il y a 15 goûts différents et on ne sait sur lequel on va tomber et c'est savoureux  !



Il n'y a pas d'histoire à proprement parlé, ce n'est pas une critique de ma part car il s'agit bien d'un recueil de nouvelles.

Mais je pense que sur la fin, je vous l'avoue j'aurais souhaité que toutes les 15 histoires finissent par s’entremêler et donner une histoire "globale".  

C'est un peu ce qu'il se passe sur les dernières nouvelles et parce que certains personnages se retrouvent dans plusieurs nouvelles et certains même les traversent presque toutes.

J'aurais aimé encore plus de liens entre elles et que les rouages s'imbriquent encore davantage. 

Le duc Nikolaï est le personnage traversant toutes les histoires où presque... Son omniprésence dépasse même le temps ... 

L'auteur a annoncé sur son blog, l'arrivée d'un deuxième recueil de nouvelles !!! Youpi !


La nouvelle vient tout juste d'être annoncée par Dimitri Pawlowski... Célestopol va revenir pour un nouveau recueil, cette fois chez L'Homme Sans Nom.

Je serais au rendez-vous, car je gage qu'Emmanuel Chastellière va creuser les histoires et les relier encore plus ! Je serais là, à la faveur d'une remontée ou d'une avancée dans l'espace temps ... Pré apocalypse ou post apocalypse ... Célestopol renaîtra -t-elle de ces cendres ....

Un réel plaisir de lecture dans cet univers foisonnant, étonnant et merveilleux. Un univers où la beauté peut côtoyer l'abject  et inversement et où l'humanité surgit là où on ne l'attends pas !

Une belle fable lunaire véritable parabole de la vie sur terre...

Merci Emmanuel Chastellière et bravo à vous. 
Je vous souhaite encore d'écrire de si belles histoires !

Je ne manquerais pas de faire valider mon passeport pour la lune... 

Et même si je ne l'obtiens pas,
 j'aurais l'audace de m'embarquer sans papier pour alunir !

Quant à vous chers lecteurs, n'hésitez pas, 
embarquement immédiat pour la lune  !  




Ma question pour le Mois de mars 2020 chez Bookenstock à l'auteur :




- Monsieur Chastellière, n'a-t-il pas été difficile pour vous de maintenir le principe d'un recueil de nouvelles pour ce livre ? En effet, n'avez vous pas eu la tentation d'essayer de relier chaque personnage pour basculer dans une histoire  ?

- Et une autre question : les nouvelles nouvelles de votre nouveau recueil, vont-elles nous apporter quelques réponses, retrouverons nous les mêmes personnages ? Et puis non, ne me répondez pas je le lirais c'est encore mieux !


Les réponses d'Emmanuel Chastellière : ICI 



Bonjour à tous,
voilà mes questions enfin ma question ...
- Monsieur Chastellière, n'a-t-il pas été difficile pour vous de maintenir le principe d'un recueil de nouvelles pour ce livre ? En effet, n'avez vous pas eu la tentation d'essayer de relier chaque personnage pour basculer dans une histoire ?


Emmanuel :

Monsieur, monsieur... Allons ! Non, ça n'a pas été très difficile. Autant certains destins sont liés, autant d'autres n'ont que peu de points communs en dehors de la cité elle-même. Et du coup, le lecteur n'a pas une histoire à découvrir, mais DES histoires ! Je crois même que si j'avais voulu à tout prix relier tous les personnages "importants" entre eux, le résultat aura vite pu devenir artificiel. En tout cas, en partie.

Re Didi :

- Et une autre question : les nouvelles nouvelles de votre nouveau recueil, vont-elles nous apporter quelques réponses, retrouverons nous les mêmes personnages ? Et puis non, ne me répondez pas je le lirai c'est encore mieux !

Emmanuel :



Eh bien, je réponds tout de même ! ;-) On en retrouvera certaines et certains, oui, mais aussi de nouvelles têtes. Quant aux réponses éventuelles, j'avoue que tout dépend aussi des attentes de chaque lectrice ou lecteur. Et celles-ci sont parfois très différentes ! 



PS : Pardon pour le prénom féminisé qui m'a échappé et que j'ai corrigé, mais il faut dire que j'étais troublée et par le prénom de Phooka lol et par la sensation que la plume de Monsieur Chastellière était très féminine ! 

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Coucou Alex,
      j'espère que tu vas bien ainsi que ta famille, c'est très sympa de passer me voir ici ;-)
      Un joli nom que ce Célestopol et de belles nouvelles
      Bisous virtuels prends soin de toi

      Supprimer
    2. Bonjour !

      Merci encore pour la chronique. :-)
      Si jamais vous avez un compte Babelio ou équivalent, je me permets de vous solliciter... Le bouche-à-oreille est la meilleure des armes. ;-)

      Supprimer
    3. Bonjour Emmanuel,
      de rien, c'est moi qui vous remercie très sincèrement pour ce recueil de nouvelles que j'ai pris plaisir à lire et à découvrir.
      Pour Babelio oui mon billet est déjà en ligne sur babelio sous mon profil de là bas : Didili. Il y a dans mon billet un lien également sur le site Babelio , je suis membre de Babelio depuis 2012.
      Portez-vous bien et au plaisir de vous lire.
      Amicalement

      Supprimer
    4. Bonjour,
      de rien merci merci à vous pour cette belle lecture et pour la suite.
      Je vous souhaite le meilleur et espère que vous allez bien et que la période de confinement vous permet d'écrire et de traduire.
      Bises

      Supprimer