samedi 17 juin 2017

La dernière fugitive de Tracy Chevalier


1850. Après un revers sentimental, Honor fuit les regards compatissants des membres de sa communauté quaker. Elle s’embarque pour les États-Unis avec sa sœur, Grace, qui doit rejoindre son fiancé. À l’éprouvante traversée s’ajoute bientôt une autre épreuve : la mort de Grace, emportée par la fièvre jaune. Honor décide néanmoins de poursuivre son voyage jusqu’à Faithwell, une petite bourgade de l’Ohio. C'est dans cette Amérique encore sauvage et soumise aux lois esclavagistes, contre lesquelles les quakers s’insurgent, qu’elle va essayer de se reconstruire.

Portrait intime de l’éclosion d’une jeune femme, témoignage précieux sur la vie des quakers et le «chemin de fer clandestin» – ce réseau de routes secrètes des esclaves en fuite –, La dernière fugitive confirme la maîtrise romanesque de l’auteur du best-seller La jeune fille à la perle. SOURCE GALLIMARD



Très très très en retard sur les billets de mes lectures, je commence chronologiquement par la lecture de "La dernière fugitive " de Tracy Chevalier. Lecture terminée le 8 mai 2017 ... Mois d'anniversaire de mon modeste petit blogounet qui fête ses 8 ans.

Mais où file le temps ... Je ne sais pas, mais déjà l'année scolaire tire à sa fin...

Mon ordinateur portable ne s'allumant plus je n'ai pas blogué énormément ces derniers temps. 

En plus, le mois de juin c'est toujours "chaud" pour moi, côté boulot et aussi côté météo ce qui explique le maigre temps passé sur mon blog...  

Mon avis :

Tracy Chevalier est une auteure  que je commence un peu à connaître et que j'apprécie.

Dans mes lectures vous trouverez le très connu :  "La jeune fille à la perle", puis "Prodigieuses créatures " et enfin ce livre là. 

Ce livre commence doucement avec la longue traversée sur l'océan pour se rendre aux États-Unis.

Au début l'histoire est lente comme la confection d'un quilt, un travail d'aiguilles et de patience.

Tracy Chevalier nous brode le portrait d'une jeune femme Honor qui fuit l'Angleterre pour les USA avec sa sœur Grâce.

Hélas tout ne se passe pas comme prévu, après une traversée houleuse pour Honor qui l'obligera par la suite à ne pouvoir envisager un retour, elle va perdre sa sœur de la fièvre jaune.

Si le début de ce livre m'a paru lent et un soupçon ennuyeux ( beaucoup de temps en couture...) je me suis quand même au fur et à mesure pris d'affection pour cette jeune femme Ami, qui se retrouve bien seule dans ce nouveau et jeune pays, où les règles sont bien différentes de ses habitudes anglaises.

Forcée de s'adapter à ce nouvel univers, Honor va alors l'intégrer comme elle le peut. Nombre de ses codes vont être rompus.

Honor voulait fuir un pays mais n'a pas réellement choisi sa destination. Elle a tout simplement suivi sa sœur qui elle, avait vraiment cette envie et avait tout organiser pour son arrivée aux USA.

Si elle va rencontrer là bas une autre communauté de Quaker (communauté dont elle faisait partie en Angleterre) elle va vite prendre la mesure des conséquences des lois esclavagistes qui ont courts dans ce pays.

On ressent le brusque décalage entre le Dorset et l'Ohio.

" Dans le Dorset, contrée paisible par des siècles de civilisation, le mire qu'il soit arrivé à Honor au cours d'une promenade avait été de se faire piquer par des orties. La campagne américaine était bien plus sauvage, avec plus de dangers et de menaces subites. Les gens ripostaient avec méthode, creusant des abris anti-tornades, tuant des ours au fusil, allumant des feux pour enfumer les chenilles. Belle avait tiré sur la vipère cuivrée dans sa cour comme s'il s'agissait d'un évènement banal, comparable à écraser une mouche pour chasser des lapins d'un carré de légumes. " 

Le portrait de cette jeune femme nous informe sur la vie des habitants à cette époque là. Tracy Chevalier le retrace très bien. On vit les différentes saisons à travers le regard d'Honor.

Les différents personnages sont tout aussi bien rebutants, ou attachants... Des pionniers, des défricheurs, des profiteurs...

Honor continue d'écrire tout au long de cette histoire à sa famille et aussi à sa meilleure amie Biddy. Des chapitres sont consacrés à ses lettres nous permettant de comprendre ce qu'elle ressent. L'occasion de bien cerner sa personnalité et d'entrée dans son intimité. Elle se confie beaucoup à son amie.

Un des personnage très important pour Honor sera Belle. Elle l'accueillera, l'hébergera et sera une très bonne amie sur cette nouvelle terre. Belle est une très belle personne. 

Une belle amitié va naître entre les deux femmes, une amitié qui les aidera toutes deux dans leur vie. Belle est modiste de métier, elle met de la couleur et de la fantaisie dans la vie des femmes. Les travaux de couture prennent une place très importante dans le récit.

Dans cette histoire également "le chemin de fer clandestin" des esclaves noirs en fuite va permettre à Honor de s'engager pour honorer ses idées de liberté pour tous.


Tracy Chevalier ne m'a pas déçue encore une fois. 
Si le début du récit est lent, et les travaux d'aiguilles pas toujours captivants,
le portrait qu'elle a dressé de cette jeune femme m'a intéressé. 

Les liens d'amitié qui se tissent sont aussi pour une bonne part 
dans le plaisir de cette lecture. 

De plus, la description de la société au 19ème siècle est très réaliste 
et a contribué à mon intérêt.

Vous voulez vous aussi connaître Honor dans sa nouvelle vie ?
Embarquez pour les USA avec elle, 
et découvrez le fil de son histoire.


tous les livres sur Babelio.com


10 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre cousu à petits points serrés, plein de descriptions sur les cultures et la façon de cuisiner dans les Etats-Unis de l'époque, plein d'informations sur la vie des esclaves en fuite et sur les chasseurs de primes, plein d'informations aussi sur la Communauté des Quakers et leur idéaux concernant la prière silencieuse sans bouger ... Vraiment, moi, je ne me souviens pas de m'être ennuyée et je relirai un de ces jours du Tracy Chevalier sans bouder mon plaisir. Bises Didi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lily,
      j'ai aimé ce livre seulement moins apprécié certains passages très descriptifs sur les travaux de couture...
      Je relirais du Tracy Chevalier moi aussi ♥
      Bisous et bel été chère Lily

      Supprimer
  2. Prodigieuses créatures est dans ma pal depuis des années, il faudrait que je prenne enfin le temps de me pencher sur cas pour découvrir cette auteure que tu apprécies tant..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Jérôme,
      J'ai encore plus aimé prodigieuses créatures ;-)
      Belles lectures à toi (j'ai vu ton programme estival ;-)
      Bisous

      Supprimer
  3. Pas mon auteure préférée. Un mois de juin chaud, ça ne doit pas être de tout repos pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alex,
      j'aime bien cette auteure mais pas ma préférée d'entre tous ...
      Oui un mois de juin lourd et lourd de tout point de vue :-O
      Bises

      Supprimer
  4. Pourquoi pas ;)) tu donnes vraiment envie de découvrir cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      tu es adorable :-) je te conseillerais La jeune fille à la perle ou Prodigieuses créatures pour découvrir Tracy Chevalier
      Bonne soirée (avec un peu de fraîcheur... ici c'est la canicule...)
      Bises

      Supprimer
  5. Ah merci ça me tente ce livre ! j'avais bcp aimé "Prodigieuses créatures"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Izys,
      oh oui j'ai beaucoup aimé Prodigieuses créatures et même plus que celui-ci !
      Bisous Miss Blue ;-)

      Supprimer