dimanche 10 juin 2012

Des souris et des hommes de John Steinbeck

Mon coffret Livre + DVD
"George Milton et Lennie Small sont deux amis qui errent sur les routes de Californie en travaillant comme journaliers de ranch en ranch. George et Lennie partagent depuis toujours le même rêve : posséder un jour une petite exploitation, pour y vivre « comme des rentiers» et y élever des lapins. Lennie nourrit une passion bien enfantine : il se plaît énormément à caresser les choses douces. Doté d’une très grande force physique, il ne parvient pas à dominer sa puissance hors de l'ordinaire. Il est également intellectuellement déficient, et passe constamment pour un « idiot ».
Cela finit par lui causer des ennuis avec Curley, le fils du patron, et avec sa femme. En effet, la belle et jeune femme de Curley va proposer à Lennie de toucher ses cheveux. Mais tout va mal tourner." John STEINBECK

Mon avis :

J'ai acheté ce coffret dernièrement (une affaire 5 euros seulement, pas de quoi se priver) car je souhaitais revoir le film de Gary Sinise que j'avais vu à sa sortie au cinéma en 1992 et que par la même occasion je voulais découvrir cette œuvre de Steinbeck. que je n'avais jamais lu (même au collège ou au Lycée ...). 

Le film m'avait laissé un souvenir d'atmosphère et je me souvenais assez bien de LA scène du film... 


Par contre je ne me souvenais plus de la toute fin, 20 ans quand même, j'ai des excuses....et du coup j'ai eu à nouveau la larme à l’œil à la fin ...

20 ans séparent aussi la sortie de ce film de la date de parution du roman : 1972-1992-2012.

J'ai donc revisionné le film avec plaisir et dans la foulée j'ai lu le roman (une bonne partie dans le tram en allant et revenant du travail).

Tout d'abord je ne peux que constater l'adaptation très juste de l'histoire, chaque plan est parfaitement travaillé pour coller au plus près de l'atmosphère dépeint par Steinbeck. Seuls quelques petites "incartades" sont à noter.  Les interprètes sont tous bons !

John Malkovitch en Lennie et Gary Sinise (héros actuel des experts) en George est un duo convainquant.




" Y a pas beaucoup de gars qui voyagent ensemble, dit-il d'un ton rêveur. J'sais pas pourquoi. peut être que les gens ont peur les uns des autres, dans ce sacré monde. (Slim)
C'est bien plus agréable de voyager avec quelqu'un qu'on connaît, dit George. "


Slim le roulier très charmant !

"Il était le roulier et le roi du ranch, capable de mener dix, seize et même vingt mules avec une seule guide aux mules de tête. Il y avait dans ses manières une gravité et un calme si profonds que les conversations s'arrêtaient dès qu'il parlait. Son autorité était si grande qu'on le croyait sur parole quel quel fût le sujet, politique ou amour. C'était, Slim le roulier. Son visage en lame de couteau n'avait pas d'âge. Il aurait pu avoir trente ans aussi bien que cinquante. Ses oreilles entendaient plus qu'on ne lui disait, et sa parole lente avait des nuances, non de pensée, mais de compréhension au-delà des pensées. "

L'histoire est puissante et poignante, l'écriture est belle et va à l'essentiel.  

J'ai aimé le style de cet auteur et compte lire "Les raisins de la colère" un jour... (je n'aurais pas assez de ma vie ...).



"Allons George raconte moi. je t'en prie raconte moi. Comme tu l'as fait d'autres fois. 
ça te plait donc bien ? c'est bon, j'vais te raconter, et puis après on dînera.
La voix de George se fit plus grave. Il répétait ses mots sur un certain rythme, comme s'il avait déjà dit cela plusieurs fois. 
- Les types comme nous, qui travaillent dans les ranches, y a pas plus seul au monde. Ils ont pas de famille. Ils ont pas de chez soi. Ils vont dans un ranch, ils y font un peu d'argent, et puis ils vont en ville, et ils le dépensent tout... et pas plus tôt fini, les v'là à s'échiner dans un autre ranch. Ils n'ont pas de futur devant eux. 
Lennie était ravi. 
C'est ça... C'est ça. Maintenant raconte comment c'est pour nous. 
George continua :
- Pour nous, c'est pas comme ça . Nous on a un futur. On a quelqu'un à qui parler, qui s’intéresse à nous. On a pas besoin de s'asseoir à un bar et dépenser notre pèze, parce qu'on n'a pas d'autre endroit où aller. Si les autres types vont en prison, ils peuvent bien y creuver, tout le monde s'en fout. Mais pas nous. 
Lennie intervint :
- Mais pas nous ! Et pourquoi ? Parce que ..; parce que moi j'ai toi pour t'occuper de moi et toi, t'as moi pour m'occuper de toi et c'est pour ça ! "
Hélas ...

« Les plans les mieux conçus des souris et des hommes 
souvent ne se réalisent pas »

Robert Burns


En résumé un coffret fort apprécié que ce soit pour le livre où pour le DVD.
Une belle ode à l'amitié et à la différence !



Bonne lecture et/ ou bon film ! 




A noter qu'il existe même l'adaptation BD depuis 2009 (voir chez Noukette son joli billet). Un extrait avec les belles descriptions de la nature de John Steinbeck !

21 commentaires:

  1. encore une lacune chez moi.... je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sandrine, quand on est lecteur c'est comme si on était gourmand plus on lit plus on a envie de découvrir de nouvelles lectures ;-)
      Nous n'avons pas forcément des lacunes c'est du temps qui nous manque.
      Bisous et merci pour tout :-)

      Supprimer
  2. Un roman que j'avais beaucoup aimé. Cela me fait toujours bizarre quand j'entends un enfant s'appeler Lenny...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Alex, un roman marquant c'est sur, quand à Lenny c'est vrai que l'on pense à Lenny du livre mais il y a aussi Lenny Cravitz
      Bisous et bonne semaine !

      Supprimer
  3. Un roman que j'ai découvert assez tard dans ma vie de lecteur mais qui m'a laissé une empreinte indélébile. J'avais également bien aimé le film qui est très fidèle au roman.
    Un classique à offrir sans modération (et on est sûr de faire des heureux à chaque fois)

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir In Cold Blog,
      tes commentaires sont bien passés, excuse moi mais je modère depuis quelques soucis de commentaires un peu ... X (même si finalement je n'en ai plus...)
      Comme toi j'aurais découvert tardivement ce roman même si le film finalement m'en avait fait goûter l'empreinte.
      Un beau classique à offrir ou à s'offrir :-)
      Bisous ICB et bonne semaine.

      Supprimer
    2. En fait, je n'ai vu le message de modération qu'à la validation du deuxième billet ;o)
      Belle semaine à toi également

      Supprimer
    3. Pas de souci ;-) merci pour la belle semaine en espérant que la météo se mette au beau parce que moi ça me déprime tout ce mauvais temps.
      Bisous et @ bientôt

      Supprimer
  5. Pas lu pas vu, pourtant je suis fan de Steinbeck (et les héros masculins sont regardables!). N'hésite pas à lire Les raisins de la colère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Keisha,

      pour toi qui aime la nature writing (c'est comme ça l'expression) cet auteur est fait pour toi tout naturellement. De plus il dépeint des personnages masculins tout en force ;-) et bien agréable à regarder :-)
      Je n'hésiterais pas à lire les raisins de la colère.
      Bisous amicalement blog ;-)

      Supprimer
    2. On peut considérer que les problèmes des paysans dans les raisins de la colère viennent de la mauvaise exploitation des sols, mais Steinbeck porte plus son regard sur les gens. Lis le, je te dis!

      Supprimer
    3. Coucou Keisha, il s'agit d'un auteur très social alors ;-) je lirais les raisins de la colère ça me dit bien ! Bon WE !

      Supprimer
  6. Un très beau billet ma chère Didi sur un auteur puissant et inspiré !
    Je vais voir de plus près ces DVD !
    Merci! Belle semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou chère Ariane merci :-)
      Le DVD est très sympa !
      Bisous et belle semaine (malgré le temps pas terrible ...)

      Supprimer
  7. J'ai beaucoup aimé le livre mais il y a longtemps. Tu me donnes envie de le relire et de voir film et BD, bref, la totale, quoi! J'aime quand on me donne de ces envies de relire de grands livres comme ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mango et voilà que tu pourras lire la BD pour tes mercredis ;-)
      et relire le livre pour le plaisir et voir le film qui est très bien adapté.
      Bisous et bonne soirée
      P.S : Demain je n'aurais p'tt pas le temps de chroniquer une BD que j'ai lu, on verra

      Supprimer
  8. C'est amusant, je l'ai relu, il y a 2-3 ans.
    ton billet est fort intéressant, merci!
    Bonne fin de semaine, @ bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Haude et continue toi aussi de nous régaler de si belles photos.
      D'ailleurs Steinbeck c'est parfaitement nous décrire des atmosphères et des lieux naturels : rivière, champs...
      Bisous et @plus

      Supprimer
  9. Le film est une vraie merveille d'adaptation, je ne m'en lasse pas. Tous les acteurs sont extraordinaires et ma scène préférée, celle que je regarde à chaque fois la gorge serrée, et celle où Candy, le vieil homme confie son chien vieux et malade à George pour le faire abattre. Cette scène est annonciatrice de la fin et le jeu subtil des acteurs la rend extrêmement émouvante. Tu me donnes envie de le revoir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Somaja, oui ce film m'avait bien marqué à sa première vision au cinéma donc et là en lisant le livre après avoir revu ce film en dvd j'en ai mesuré à nouveau l’extrême fidélité et la bonne interprétation.
      Bonne soirée ! Bisous

      Supprimer